Les vestiges du passé

Le corps de garde des Trois pierres,

Construit vers 1744, possédait encore au début du siècle dernier une guérite, aujourd'hui disparue. Cet édifice participait à un vaste système défensif initié par Louis XVI qui instaura les compagnies garde-côte affectées aux batteries et corps de garde sur le littoral de toute la Bretagne.

Le four à boulets

Il fut achevé en 1794 : les boulets de canons chauffés à rouge devaient permettre d'incendier les navires ennemis !

L'abri du canot de sauvetage

A été en fonction entre 1935 et 1966. A partir de 1990, c'est la vedette Plancoët (SNS 238), et depuis 2010 la vedette Côte de Penthièvre , basée dans le port, qui assure le sauvetage en mer.

Le sentier des carriers

Le sentier côtier qui longe les Lacs Bleus, au dessus du Port, vient d'être aménagé en sentier d'interprétation. Une façon de s'imprégner de l'époque où le grès rose était transformé en pavés.

Livret complémentaire à la visite en vente à l'Office de Tourisme 2,30 €.

Tout savoir sur le Cap d'Erquy