Les milieux naturels

Les landes du Cap d'Erquy

sont classées parmi les milieux naturels les plus remarquables du département. Autrefois soumises à des pratiques agricoles (pâturage, écobuage...) elles font aujourd'hui l'objet de mesures de protection. Elles offrent une grande diversité où, en fonction de l'humidité présente, espèces de bruyères et d'ajoncs vont se succéder ou s'associer formant des paysages aux couleurs changeantes au gré des saisons.

Il s'agit généralement d'un milieu établi sur un sol acide, pauvre en éléments nutritifs, caractérisé par la présence d'ajoncs et bruyères parfaitement adaptés à ces contraintes.

La formation des dunes

Elle s'est produite il y a environ 2000 ans à la faveur d'une petite régression du niveau de la mer. Aujourd'hui elles sont le théâtre d'une dynamique naturelle liée aux effets de la houle et du vent (engraissement l'été suivi d'un démaigrissement l'hiver).

Ce rapport est presque nul à condition que des actions humaines telles le piétinement (de sa végétation fixatrice) ne viennent dégrader davantage le milieu.

Elles sont riches en débris et bien exposées au soleil, permettent l'installation d'une flore particulière d'origine méditerranéenne ou associée à des dépôts sableux essentiellement calcaires.

Tout savoir sur le Cap d'Erquy